Translate

Sealand en résumé

Signature Sealand

Chers lecteurs et internautes,

 

La Principauté de Sealand est heureuse de vous accueillir au sein de son tout premier groupe francophone.

 

« Fort roughs » était le premier nom donné à notre territoire.

Notre principauté est une ancienne plateforme militaire bâtie en 1942 sur le banc de sable « Rough sands », à proximité des côtes anglaises, en pleine mer du Nord.

 Photo Sealand

Source image : nowiknow.com

Implantée par erreur dans les eaux internationales (la carte des eaux territoriales britanniques a changé depuis), puis abandonnée suite à la Seconde Guerre Mondiale, cette petite île artificielle d’environ 550m² a été proclamée nation indépendante en 1967 puis rebaptisée « Principauté de Sealand ».

 

Ce projet atypique a été initié par Paddy Roy Bates, ancien major de l’armée britannique et prince auto-proclamé de notre micro-nation.

 Paddy Roy Bates

Source image : seasteading.org

En 1987, le Royaume-Uni étend ses eaux territoriales et considère alors Fort roughs comme rattaché au Comté anglais de l’Essex.

Sealand n’en demeure pas moins une nation indépendante de facto, les autorités britanniques n’y étant jamais intervenues et laissant la famille Bates administrer son Etat.

 

Les citoyens de Sealand sont appelés les « sealanders » (bien que certains journalistes et bloggers emploient l’appellation « sealandais »).

 

Notre micro-Etat n’est reconnu par aucun pays membre de l’ONU, et c’est pourquoi le terme « micro-nation » est davantage employé.

Petite par sa taille mais grande par son audace, la Principauté de Sealand a connu de nombreux rebondissements en moins de 50 ans d’histoire :

 

Démêlés avec le tribunal de l’Essex, tentative de coup d’État (heureusement échouée) d’un Ministre, projet de vente du territoire à des entrepreneurs,  incendie de grande ampleur qui a bien manqué de réduire en cendres toute la structure…

 

Et pourtant, Sealand est toujours là, bien droite, à la frontière des eaux internationales.

Pour nous, elle est un symbole de liberté et d’assurance. Notre devise est d’ailleurs « E Mare, Libertas » (De la mer, la Liberté)

 

Convoitée par des génies de l’informatique, elle a eu, un temps, l’ambition de devenir un paradis numérique.

 

La société « HavenCo » avait prévu d’y élire domicile, « WikiLeaks » en avait formulé le souhait, Matt Goyer (jeune entrepreneur canadien) avait eu l’idée d’y relancer le site « Napster ».

 

Le site de téléchargement « The Pirate Bay » avait également songé à racheter la Principauté, mais le projet fut rapidement avorté. En effet, bien que la Constitution de Sealand soit libertaire et bien que le pays défende la protection des données privées, les activités cybercriminelles y sont désapprouvées, ce qui englobe la protection des droits d’auteurs et donc la désapprobation du téléchargement illégal (bien que la position du gouvernement sealander n’ait pas toujours été explicite sur ce point précis).

 

Le Prince Roy a transmis la couronne à son fils Michael en 1999.

Notre Prince fondateur s’est éteint le 9 octobre 2012. Prince Michael administre toujours la Principauté, avec l’aide bienveillante de son fils, le Prince James.

 

Bien que le fort ait abrité plus de 140 personnes durant la Seconde Guerre Mondiale, il n’y a aujourd’hui que deux habitants permanents à l’année (deux gardiens qui assurent la surveillance et la maintenance). Tous les sealanders à travers le monde sont des binationaux, et la demande de nationalité s’effectue directement auprès du gouvernement (dont le site officiel est www.sealandgov.org).


 Drapeau

Source image : flaginstitute.org

Ce blog a pour vocation de communiquer sur l’histoire et l’actualité de Sealand en langue française.

En effet, peu d’ouvrages et d’articles traitent de notre Principauté dans la langue de Molière, ce que nous déplorons.

 

Ces informations sont systématiquement relayées sur notre Groupe Facebook, qui constitue notre principal canal de communication.

 

Citoyens, sympathisants ou simples curieux sont les bienvenues sur ce groupe, et nous vous recommandons donc d’y adhérer :

https://www.facebook.com/groups/fr.sealand/

 

Chacun est libre d’y apporter sa vision, son avis et ses opinions.

Les avis contradictoires sont une richesse, tant qu’ils sont formulés avec respect et politesse.

 

A plus long terme, et selon le succès du groupe, nous envisagerons peut être de créer l’AFCSS (Association Francophone des Citoyens et Sympathisants de Sealand).

 

Pour toute demande privée, n’hésitez pas à contacter l’administrateur du groupe via la messagerie Facebook ou par email : geoffrey.mathes@fr-sealand.org


Bien cordialement,

E Mare, Libertas


Principauté de Sealand

Lord Geoffrey MATHES

Comte de Sealand ~ Count of Sealand
Community Manager

Groupe Francophone des Citoyens et Sympathisants de Sealand
French Supporters and Citizens of Sealand

Contact : geoffrey.mathes@fr-sealand.org

E Mare, Libertas

Facebook

   Retrouvez-nous sur Facebook
  Join us on Facebook

Site du Gouvernement / Government’s Website :
www.sealandgov.org



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire